5 bonnes raisons de se mettre au ski-roue ce printemps

7 Mar 2022 | Ski-roue | 3 commentaires

Les beaux jours pointent leur nez. Les températures remontent. Et la perspective des vacances d’été se rapproche. Comme souvent avec le printemps, revient l’envie de vous remettre au sport. Mais vos baskets vous font la tronche. Et votre vélo vous rappelle que vos fesses vont souffrir encore et encore. Pas de panique, la solution existe : vous allez vous mettre au ski-roue. Et on vous explique pourquoi.

1. Le ski-roue, c’est bon pour le cardio

On ne le répète jamais assez mais la base de tout bon sportif, ça reste son cardio. Le ski-roue est un moyen très ludique de travailler vos capacités cardiaques sans vous mettre dans le rouge.

En restant sur du plat, vous allez limiter votre effort tout en sollicitant malgré tout votre cœur. Une bonne façon de progresser sans s’épuiser. Et il suffit d’augmenter sensiblement le dénivelé pour taper dur dans le cardio.

 

2. Le ski-roue, c’est pas traumatisant pour le corps

En dehors des chutes possibles, dont le risque diminue fortement après un petit temps de pratique, le rollerski présente l’avantage considérable de ne pas du tout traumatiser les articulations, particulièrement du genou et des hanches, comme cela arrive trop fréquemment en course à pied. C’est également très bon pour le dos et évite les contraintes liées au vélo par exemple.

Vous pouvez sans problème faire une sortie de 2h et ne ressentir ni courbatures ni douleurs articulaires.

Un certain nombre de triathlètes l’utilisent d’ailleurs en complément de leur entrainement pour éviter de trop solliciter leur corps et varier les entrainements. 

3. Le ski-roue procure de vraies sensations de glisse

A moins que vous n’ayez vécu dans une grotte ces 20 dernières années, il ne vous aura pas échappé que nous vivons un réchauffement climatique dont les effets en montagne se font déjà sentir. La neige se raréfie partout.

De là à dire que le ski et le ski de fond plus particulièrement sont menacés, c’est sans doute un peu hâtif. Néanmoins, c’est un vrai sujet et le ski-roue apporte un palliatif très intéressant au niveau des sensations.

Bien sûr, le feeling n’est pas tout à fait identique au ski sur neige. Cependant, la technique est très similaire et avec le bon matériel, on retrouve des sensations très proches de ce que l’on peut ressentir sur les pistes.

L’autre avantage, c’est que cette glisse est du coup moins dépendante de la météo, et vous permet de pratiquer également dans des paysages très variés et dans quasiment toutes les conditions..

4. C’est un sport très complet musculairement

Pour revenir à l’aspect physique, le rollerski présente un avantage majeur par apport au running et au vélo. Là où le running et le vélo ne font travailler que le bas du corps (en dehors du cardio), le ski-roue sollicite toute la chaine musculaire.

Des trapèzes, aux mollets, ce sont autant les muscles des bras et des épaules que les jambes qui travaillent.

Ajoutez une bonne dose de fessiers et d’abdominaux et vous avez le cocktail idéal pour préparer votre summer body !

5. Faites des rencontres grâce au ski-roue !

Ça, c’est la cerise sur le gâteau. Le petit plus inattendu mais bien réel qui va vous motiver.

Le ski-roue, c’est un peu le nouvel atout rencontre en pleine nature. Il suffit de s’équiper sur le parking pour s’en rendre compte.

Ce sport attire les curieux et les curieuses et suscite des réactions enthousiastes sur votre passage. On ne compte pas les fois où les gens nous arrêtent pour nous poser des questions. Savoir si les sensations sont bonnes. Et est-ce que c’est facile ou pas ?

Bon, on vous épargne les blagues systématiques du type « Elle est bonne la neige ? ». C’est plutôt sympa même si c’est un peu répétitif.

Le ski-roue, c’est LE sport à découvrir ce printemps. Evidemment, il est préférable de se lancer avec un prof. Mais si vous avez déjà pratiqué le roller en ligne ou le ski de fond, vous vous en sortirez très bien à condition de vous protéger comme il se doit avec au minimum un casque de vélo.